• Décrit la fonction documentaire dans sa diversité et ses évolutions : les techniques documentaires, le droit de l'information, la gouvernance de l'information, le Web social, l'open data, la curation, les systèmes de recommandation, les modalités de la veille et de l'intelligence économique ainsi que du record et du knowledge management, etc.

  • Les missions des bibliothèques et centres de documentation évoluent en fonction de nouveaux outils technologiques et de leurs usages sociaux. La création continue de nouveaux outils de recherche et d'échange exige des bibliothécaires de nouvelles compétences et un nouveau type de médiation numérique permettant de faire le lien entre des outils, des dispositifs techniques et les publics.

  • L'enjeu de la communication en direction des élus, des décideurs, mais aussi des journalistes, est devenu vital pour les bibliothèques : il s'agit de donner à voir aux tutelles leurs activités, de rendre intelligible leur stratégie de développement, de construire une image institutionnelle forte. De quels moyens dispose la bibliothèque pour faire la preuve du bienfondé de son existence ? Comment communiquer en direction d'un élu municipal ou régional, d'un responsable politique de la bibliothèque ? Que peut apporter une bonne collaboration avec des journalistes, avec les partenaires naturels ou hiérarchiques au sein de l'université ou de la collectivité territoriale ? Comment utiliser à bon escient les méthodes du lobbying et du marketing, ou l'emploi des réseaux sociaux ? Voilà quelques-unes des questions abordées ici. Une quinzaine d'auteurs d'horizons divers (des sociologues, des enseignants, des journalistes, des bibliothécaires, des responsables de communication...) nous font part de leurs propres expériences, donnent des conseils méthodologiques et des outils fort utiles, en proposant de nombreux exemples et des mises en situation. Auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la documentation et des sciences de l'information, Jean-Philippe Accart est actuellement directeur des bibliothèques de la Faculté des sciences de l'Université de Genève.

  • Chaque bibliothèque raconte une histoire particulière, elle s'adresse à un ou des publics spécifiques, elle crée un univers de confiance que sa marque doit restituer sous la forme d'une dénomination, d'un slogan, d'un logo. Sa visibilité dans le paysage institutionnel et culturel, voire social, d'une ville, d'une région comme au plan national, s'avère dorénavant essentielle pour la bibliothèque. Dans ce livre, bibliothécaires, directeur de musée et spécialistes de l'identité visuelle apportent des points de vue riches et constructifs sur ces questions et proposent une méthodologie pour les institutions souhaitant travailler leur stratégie de marque.

  • Ce livre constitue une approche du monde de la documentation et des bibliothèques en soins infirmiers et paramédicales ; il donne des clés afin de mieux connaître les sources d'information pertinentes (à la fois locales mais également aux plans national et international), de mieux les appréhender, de maîtriser l'information. Il permettra à son utilisateur d'être plus autonome dans sa recherche (que celle-ci soit ponctuelle ou permanente), en s'appuyant sur une méthodologie rigoureuse, et d'établir des points de comparaison avec des expériences documentaires en soins infirmiers étrangères. Des exercices et des schémas explicatifs permettent de tester les connaissances. Enfin, des adresses de centres de documentation, un glossaire des termes techniques et un index thématique complètent ce panorama.

empty