Librinova

  • Si vous saviez...

    Marie Grosset

    Marie Grosset est Agent Territorial Spécialisé en École Maternelle (ATSEM).
    De sa plume sincère et touchante, elle raconte à travers le prisme de témoignages saisissants, la souffrance de ses collègues. Elle explique sans complaisance le pouvoir de leurs différentes hiérarchies qui souvent, les abîme, les maltraite, et les conduit parfois au pire.
    Avec toute sa sensibilité, elle évoque ses propres expériences, celle d'une maman essayant de protéger son fils contre la folie d'une enseignante, mais aussi, son parcours professionnel qui l'a emmenée un jour aux portes de la mort.
    Avec franchise et sans détour, elle décrit l'univers impitoyable dans lequel évoluent des petits enfants, dénonçant sans ambages les comportements inappropriés de certain(e)s enseignant(e)s à leur égard, leur manque de respect et les dérives journalières dont ils sont victimes. Il vous appartient de connaître la vérité sur leurs premières années de vie, même si l'Éducation Nationale couvre et protège trop souvent son élite.
    Marie prend à témoin chaque lecteur pour faire changer le monde :
    « Si je suis moi aussi un petit colibri de la légende, que dois-je encore accomplir pour avoir la certitude d'avoir fait ma part ? Je veux bien m'agenouiller devant vous et vous supplier de faire la vôtre ».
    Pour Marie et pour vous, rien ne pourra plus être comme avant, rien ne devra plus être comme avant, car après avoir lu ce livre bouleversant, vous saurez...

    L'auteure a décidé de briser l'Omerta.

  • Ce conte de fée moderne, aux personnages attachants, idéalistes et parfois même irrationnels, se situe dans un hôtel particulier au coeur de Paris. Par souci de fidélité à la philosophie de leur chère mère et grand-mère Léonie, ses enfants Mina et Roland, ses petits-enfants Jeanne et Alexandre vont le partager avec d'autres personnes, parfois aussi malmenées par la vie qu'eux-mêmes. Ils vont se croiser, s'entrecroiser, se connaître, se reconnaître pour le meilleur et pour le pire, entre Paris et Marseille, sur fond de deuil, d'amour et d'amitié.

  • "Maman, Maman. J'ai peur. Maman, il fait tout noir. J'ai froid. Maman, viens me chercher ! Maman, viens ! Mammmmaaaan"

    Charles Sedelmeyer est le troisième enfant à s'être évaporé dans la nature en l'espace de trois mois, à Paris. 

    En charge de l'enquête, le commandant Di Vénice s'intéresse à Emma Ravy, la nounou du petit Charles. Serait-elle à l'origine de son enlèvement ? C'est du moins ce qu'affirme son propre frère, fou de jeux vidéo. 

    L'ombre du passé plane sur la jeune fille et sa famille dont l'arrière-grand-tante a hurlé à ses bourreaux avant de mourir : « Soyez maudits, bande d'assassins ! »

    Emma Ravy, la vengerait-elle par loyauté familiale ?

    Stéphane Jordans nous plonge dans une enquête passionnante où intrigues et rebondissements sont au coeur d'un (ou de plusieurs) secret(s) de famille aussi mystérieux que captivant (s).

  • Cet essai tend à donner une vision globale et pédagogique de la parentalité : l'enfant en bas âge (sommeil, alimentation, contrariétés...), la rentrée à l'école, la confiance en soi, la culpabilité maternelle et le baby blues, les filles et les garçons (leurs différences et leurs besoins), l'adolescence (fragilité et désamour : les comprendre pour mieux les prévenir et les combattre). Il donne ressources et outils pour aborder sa maternité le plus sereinement possible.
    Il aborde aussi le couple à l'épreuve de la parentalité, la charge mentale et les éventuelles divergences éducatives dans un couple hétérosexuel.
    Enfin, il propose un regard critique sur les nouveaux diktats éducatifs afin de s'en éloigner et de reconquérir sa parentalité, une parentalité que l'on ne nous impose pas

  • L'histoire traite d'une chenille sans cesse submergée par ses émotions, elle se construit alors un cocon dans lequel s'opère une transformation intérieure pour apprendre à gérer ses émotions, et qui la fait devenir papillon. 
    16 pages
    Pour enfants de 3 à 9 ans. Livre appartenant à la collection Billes de Relaxation, chaque histoire contient un véritable exercice de Sophrologie ou de Méditation

  • L'album de Malia : les aventures d'une petite chienne border collie très attachante et pleine de vie.
    Les deux fées de Nassilius, un monde imaginaire empreint de magie dans une contrée lointaine.
    Et en prime un petit jeu sur les animaux en dernière page.

  • Tout le malheur du monde est fait d'enfants blessés, on ne peut construire un monde heureux qu'avec des adultes à l'enfance heureuse. Ce constat d'une vie est à l'origine de ce livre.  
    Après 35 ans de travail auprès d'enfants de tous âges et de leurs parents, une psychologue s'adresse aux parents dont la tâche est difficile mais décisive. Cet ouvrage leur donne des clés pour comprendre et agir, et leur propose en particulier, une méthode douce et simple à utiliser à la maison pour aider un enfant difficile ou en difficulté à s'épanouir, et établir une bonne atmosphère familiale.
    Il parle aussi à tous les professionnels de l'enfance : garde d'enfant, hôpital, école, avec les mêmes mots clés : bienveillance et disponibilité.
    Facile d'accès et concret, il s'appuie sur de très nombreux exemples issus des consultations, et de la pratique du métier.
    Nous avons tous été des enfants, nous en avons eus, nous en désirons, nous travaillons auprès d'eux, nous en côtoyons, et enfin nous sommes curieux du psychisme humain...
    Cet ouvrage ne peut laisser personne indifférent. C'est mon voeu pour contribuer à une enfance heureuse, avec vous.

  • L'Arbre intérieur

    Adeline Camus

    C'est l'histoire de l'arbre qui vit à l'intérieur de chacun de nous, le reflet de notre âme, qui grandit au fur et à mesure de nos expériences et dont il faut prendre grand soin. Des étirements permettent de se connecter à lui afin qu'il nous protège. L'enfant visualise que ses pieds sont les racines de l'arbre, et ses mains et doigts sont les branches et feuilles de l'arbre.
    Pour enfants de 3 à 9 ans. Livre appartenant à la collection Billes de Relaxation, chaque histoire contient un véritable exercice de Sophrologie ou de Méditation

  • Voici le numéro deux de Prenez le temps de lire le soir comprenant deux petites histoires douces :
    Tu chipotes Lilote : une boutade pour les grincheux.
    Les Trois Chatons de Lilou : une approche détournée et simple de la cosmologie.

  • Albert, petit garçon de 7 ans revit dans ses rêves les évènements qui l'ont marqué dans la journée, mais ils ont une tout autre tournure. En effet Albert y devient le héros d'aventures extraordinaires. Après la visite d'un zoo, son rêve l'entraînera dans le désert pour aider un jeune animal à trouver un remède. Lors d'une promenade en forêt, il se retrouvera au coeur d'une légende avec un cerf aux pouvoirs extraordinaires.

    Ces récits ont un but pédagogique en suscitant l'intérêt des enfants en leur apportant des éléments détaillés sur la faune, la flore, les milieux naturels, etc... Ils parlent également des valeurs essentielles comme la fraternité, l'amour, le respect ou la confiance. Et bien sûr, ils permettent de rêver avec des histoires fantastiques dans des environnements extraordinaires. Alors, amis lecteurs, prenez avec Albert le chemin des rêves.

  • Port-Blanc

    Gérard Pierre

    Marianne se pose et s'envole au gré des événements qui la touchent. Sa vie est une fuite en avant permanente, sans réflexion autre que ce que lui dicte son instinct. Les prises de conscience ce n'est pas son fort, sauf quand, autour de la quarantaine, malade et fatiguée, elle décide de réparer ses erreurs. Une quête incertaine, un retour aux sources, une belle histoire dans laquelle on croise des personnages magnifiques chacun à sa façon. 

  • Miss Clarke

    Oly Clark

    Depuis l'arrivée d'une sorcière, Northwell, un petit village près de Londres, cache bien des secrets. Très enfouies sous la terre, des créatures surnaturelles cohabitent ensemble pour le bien de l'humanité. C'est avec l'aide de son fidèle ami, Monsieur Archie, qu'Elizabeth Clarke espère enfin arrêter une malédiction dont elle est victime depuis de nombreuses années. Une femme très étrange, des disparitions d'enfants, un pensionnat imaginaire et, un puits qui cache bien des choses. Northwell n'est certainement pas un endroit comme les autres !  

  • L'illustration du mensonge dans un couple est comme le ver dans un fruit.
    Il se régale du fruit de l'intérieur sans le voir de l'extérieur.
    C'est l'image des couples musulmans noirs de ouest-Afrique en France.
    Ils se focalisent sur l'islam et les traditions pour servir leurs intérêts sans
    même maîtriser les fondamentaux de ce dont ils se revendiquent.
    Pourquoi certaines femmes sont obligées de mentir sur leur virginité
    uniquement pour trouver un mari? Les couples ne se forment pas
    uniquement sur la base des intérêts? C'est un fléau que peu de personnes
    osent aborder.

    La plupart des enfants des immigrés noirs musulmans qui sont nés et
    qui ont grandi en France sont en perte d'identité et de repères.
    C'est ce que j'ai appelé le « triptyque du chevauchement » : l'islam,
    les traditions et la modernité.

    Si l'on pose la question aux hommes ou aux célébrités noirs d'origine
    ouest-Africaine sur le choix de leur future épouse, ils vous répondront
    en majorité qu'ils préfèrent épouser une femme du bled ou une vraie
    femme occidentale, Européenne moderne plutôt qu'une pâle copie. C'est l'une des raisons
    pour laquelle, on constate beaucoup de couples mixtes ou couples entre
    "blédards" avec français d'origine ouest-Africaine.

  • Ce roman est la suite de 5 façons de voler en restant adorable, mais peut se lire de façon autonome. L'héroïne Carine, découvre qu'une auteur, Jane Zys, a fait de son histoire un roman. De quel droit ? Comme elle a trouvé 5 moyens de voler, elle va en trouver 5 pour exécuter son auteur. C'est alors que  son fils de seize ans l'appelle à l'aide pour un devoir sur « le personnage de roman » dans la littérature. Non ?! Si. Carine va donc exécuter son auteur jusque dans les miroirs brisés. Pas à pas, elle dit ce qui fut, ce qu'elle vit et ce qu'elle veut ; elle revisite ses relations, parents, enfants, amitiés et amours, dans son métier nouveau, son divorce et ses échanges. Elle le fait dans l'univers familial et lointain des personnages de roman, et de ses auteurs, Camus, Sartre, Orwell, Collodi.... Elle va vivre aussi des rencontres dans la vraie vie. Jusqu'à la fin, les surprises... Voici donc le récit d'une émancipation. Une femme va devenir elle-même. Par-delà son rôle de jolie poupée, elle apprend, aime, travaille - elle vit. « Plus jamais on ne parlera en mon nom ».

  • Afin de soutenir toutes les actions mises en oeuvre pour l'accompagnement des personnes en difficulté.

  • Pourquoi épouser ?

    Marie Berchoud

    Pourquoi épouser ? Dans ce récit à plusieurs voix et plusieurs "je" de tous âges, des amis, des inconnus se sont confiés et ont accepté de raconter leur histoire : comment ils ou elles se sont décidés, qu'est-ce qui les a marqués ? Pour certains ou certaines, c'est le mariage de leur amour mais... avec quelqu'un d'autre (!). L'interrogation commence au lycée, et va jusqu'aux âges avec petits-enfants (ou pas). Il est aussi question de mères terribles, et d'agressions... soit l'expérience de femmes diverses, qui ne laissera pas indifférents les hommes. Un bref extrait : "- Toi, épouser ? Mais ça va pas ? Tu as déjà foiré un coup, tu ne vas pas t'y remettre ? - Et alors, un échec, c'est pas un destin ! - Mais regarde-toi ! Toi, dire OUI ? Tu n'as jamais su que dire NON. Au lycée, déjà... Et même avant, à l'école primaire : qui c'est qui a dit à la maîtresse que le dictionnaire avait tort sur les singes, hein ? Il y a au monde une seule personne pour contester les dictionnaires dès huit ans, c'est toi. Alors, épouser, ma vieille, épouser, là... - Bon, ça va, ça va. On peut changer, non ? Je n'ai plus huit ans et demi ! Et d'abord... - Oh, assez avec ça, t'as pas voulu, OK, OK, tu me lâches avec ça.  Sauf que toi, j'y reviens, tu penses à remettre ça !? Toi,  toi, qui ne consens jamais à rien, rien  - et surtout pas à un homme ! Et à une femme non plus - bref, puisque tu es un cas, fais donc la lionne ! La lionne..."

  • À faire qu'on tue Nouv.

    À faire qu'on tue

    Gerard Laveau

    À faire qu'on tue est une histoire policière dans le monde du négoce de l'Art, popularisé par une série à la télévision. Volé sous l'occupation, le portait d'un jeune garçon fait sa réapparition dans une émission sur la brocante. S'il ne s'agit que d'une copie du Chagrin du petit capitaine, oeuvre de Tamara de Lempicka, l'énigme reste entière aux yeux du vieux docteur Ethan Simon, celui qui posa pour le tableau, quelques quatre vingt ans plus tôt. Qui a récupéré l'original, réputé disparu à jamais ? Le fils du docteur Simon contacte les détectives Torpédo & Amer et leur confie la mission de retrouver le véritable tableau des années folles.

    Les détectives vont très vite réaliser qu'on les a piégés. Le fameux portrait n'est qu'un prétexte, l'histoire qu'on leur a racontée est un autre faux. L'enquête va prendre une tournure imprévisible, jalonnée de morts violentes. Progressant dans un labyrinthe de mensonges, de trahisons et de traquenards, un temps égarés, les détectives finiront par découvrir l'incroyable vérité sur cet enfant boudeur peint à l'été de 1934.

    Thriller nerveux, À faire qu'on tue propose une fiction haletante, aux multiples rebondissements. Sur un fond solidement documenté.

  • « Demain, dès l'aube, lorsque Paris s'éveillera, /Je ne bougerai pas. Personne ne m'attend. / J'irai par la cuisine, je ferai bien dix pas, /Je dois rester cloîtré loin de tout bien longtemps. (...) ».

    Dans « Les 55 jours de Paris », Fabrice Brossard s'inspire de grands auteurs, d'hommes politiques ou encore de stars de la télévision pour nous faire revivre ces 55 jours de confinement avec humour.

    Ici, nous n'avons pas les « Contemplations » de Victor Hugo, mais les « Confinations » de Hector Gigo. Un peu plus loin, Ardisson est de retour pour une interview exclusive avec Didier le Pangolin, Angèle balance son masque, et Platon et Socrate analysent la crise.

    Des chroniques drôles et tendres rythmées par la diversité des genres utilisés : poésie, parodie, chanson, quizz ou dialogue... Petits ou grands, revivez votre confinement différemment !

  • Pangolin kung fu

    Sonia Rollin

    Pangolin Kung fu a 4 ans il est très agile, athlétique, et aussi très gourmand... Il adore se promener pendant des heures dans la forêt tropicale... Il sautille dans tous les sens, et surtout il fait du sport pour devenir très fort et participer aux championnats de kung fu. Il est plein d'imagination, très malin, ainsi il se suspend souvent à une branche d'arbre très épaisse pour muscler ses grosses pattes... Au retour, il mange des noisettes car c'est très bon pour la santé les noisettes...

  • Le plus beau cadeau dans la vie d'une femme est de devenir maman. La naissance d'un enfant reste un moment inoubliable. 
    Mais Carole et son bébé vivent dans un cadre familial destructeur ; elle se promet alors de toujours protéger son petit Julien.
    Peu à peu, ce fils tant aimé va perdre pieds face à un monde hostile à ses yeux. Et malgré l'amour de sa mère, il se sent seul et incompris, meurtri par une vie qui ne veut pas de lui. 
    Son existence aura été un combat de tous les jours contre cette société qu'il ne comprend pas et qui l'abandonne, lui qui est resté « enfermé depuis tout petit ». 
    Cette histoire bouleversante est la sienne.

empty