Ce titre est destiné à un public majeur.

J'ai plus de 18 ans

La Jument (Réservé à un public averti)

À propos

Rien ne prédestinait Mélanie à devenir une " jument ", c'était une femme comme tant d'autres, qui s'ennuyait et ne savait trop quoi faire de sa peau. Après avoir couché avec les maris de toutes ses amies, la jeune épouse de Me de Challonges décide, pour " se donner un peu de mouvement ", de faire de l'équitation. Un beau matin, après avoir accompagné ses enfants à l'école, elle se rend à l'écurie d'Hugo von P., le maître du manège. Mais là, notre apprentie Messaline va vite s'apercevoir qu'on dresse deux sortes de juments.... Dans l'odeur du cuir, du stupre et du crottin, un Esparbec pur et dur de la meilleure cuvée. " Très, très bien montée : sur une trame bovaryesque, un roman pornographique baroque, raffiné et haletant.(...) Auteur déjà d'une demi-douzaine d'ouvrages érotiques (La Foire aux cochons, Monsieur est servi, Le Goût du péché...), Esparbec emmène loin et longtemps avec sa Jument, grâce à l'indéniable maîtrise qu'il possède... "Les Inrockuptibles " Quand équitation rime avec fellation, ça donne un roman aussi porno que rigolo, ou Mélanie devient Messaline et la femme une jument. " Service littéraire


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme


  • Auteur(s)

    Esparbec

  • Éditeur

    La Musardine

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    27/12/2005

  • Collection

    Lectures amoureuses

  • EAN

    9782364903326

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    262 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    582 Ko

  • Lectorat

    + de 18 ans

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Esparbec

  • Naissance : 12-3-1933
  • Décès :6-7-2020 (Mort il y a 4 ans à l'âge de 87 ans)
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Ayant écrit une centaine de "romans de gare" et en avoir produit dans son atelier près d'un millier, Esparbec est remarqué par Jean-Jacques Pauvert qui lui consacre un long chapitre dithyrambique dans sa fameuse Anthologie historique des lectures érotiques (tome 5, 1985-2000, Stock), et édite La Pharmacienne dans la collection qu'il dirige à La Musardine.
En 1998, un récit autobiographique, Le Pornographe et ses modèles, attire l'attention de la critique. Quant à La Pharmacienne, il devient en quelques mois un véritable livre culte. D'autres romans vont suivre, où sa verve démoniaque se donne libre cours : La Foire aux cochons, Les Mains baladeuses, Amour et Popotin, Le Goût du péché, Monsieur est servi, La Jument, Le Bâton et la Carotte et enfin Frotti-frotta.

empty